[Linux] – Accéder au disque dur de la Freebox sous Linux

Pour les abonnés Free, possesseurs d’une Freebox v6, il est possible de monter le disque dur intégré à celle-ci (dans le boitier « Serveur ») sur une distribution Linux et de pouvoir ainsi accéder aux fichiers en lecture ou écriture.

freebox_v6_revolution

Sur Debian/Ubuntu, commencer par installer le paquet suivant :

$ sudo aptitude install cifs-utils

Sur CentOS/Fedora :

$ sudo yum install cifs-utils

Créer ensuite le répertoire où sera monté le disque dur de la freebox, par exemple :

$ mkdir /media/freebox

Puis éditer « /etc/fstab » et rajouter la ligne suivante :

//IP_FREEBOX/Disque\040dur/ /media/freebox cifs _netdev,rw,iocharset=utf8,uid=1000,gid=users,credentials=/home/toto/freebox.credentials,sec=ntlm,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0

Adaptez le paramètre « uid » en indiquant l’uid de votre utilisateur. Vous pouvez trouver l’uid avec :

$ cat /etc/passwd | grep votre_nom_d'utilisateur

Vous obtiendrez l’uid pour votre utilisateur (le premier nombre de la ligne), par exemple :

toto:x:1000:1000:toto:/home/toto:/bin/bash

Par défaut, l’accès à la Freebox est configuré sans login/mot de passe. Pour autant lors du montage, elle demande quand même ces informations ou du moins elle considère votre nom d’utilisateur comme étant le login et vous demande alors un mot de passe. A ce moment là il est possible d’entrer un mot de passe vide puisque ça n’a pas tellement d’importance (car par défaut il n’y a pas de login/mot de passe configuré, donc on peut mettre n’importe quoi !). Pour autant, pour éviter d’avoir à entrer un mot de passe manuellement (vide qui plus est), on utilise le paramètre « credentials » qui va spécifier quel fichier contient les informations d’authentification pour le montage. On crée alors un fichier « /home/toto/freebox.credentials » (le chemin est à adapter bien sûr si vous ne vous appelez pas toto :)) dans lequel on renseigne les infos suivantes (vides) :

username=
password=

Et voilà, avec ces infos, même vides, la Freebox autorise l’accès à son disque dur. Du coup pour monter le disque, utiliser la commande suivante :

$ sudo mount /media/freebox

Vous avez maintenant accès à votre Freebox en lecture et écriture avec l’utilisateur spécifié dans le paramètre « uid ».

Si un jour vous souhaitez que l’accès au disque dur de la Freebox soit protégé par un mot de passe, il faut se rendre dans l’interface de gestion http://mafreebox.freebox.fr > Paramètres de la Freebox > Mode Avancé > Partage Windows > puis spécifier un utilisateur et un mot de passe. Il faudra ensuite modifier le fichier freebox.credentials en indiquant le même login et mot de passe configuré.

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Opinez dit :

    Bonjour,
    Content de trouver ce genre de tuto étant un grand débutant sur linux….
    J’ai suivi pas à pas ta procédure.
    En lançant le mount -a, il me demande un mot de passe root (Lequel ? celui de la freebox ou celui du linux)
    Ensuite j’ai un message d’erreur

    Password for root@//***.****.***.***/Disque40dur/: *************
    mount error: cifs filesystem not supported by the system
    mount error(19): No such device
    Refer to the mount.cifs(8) manual page (e.g. man mount.cifs)

    Est ce la référence au disque dur freebox qui n’est pas bonne ?

    Merci de ton retour,

    • admin dit :

      Bonjour, merci du retour. Effectivement il y avait quelques erreurs dans le tuto. J’ai corrigé et j’y ai ajouté + d’explications. Merci de reprendre du début. Testé à l’instant, cela devrait fonctionner aussi pour toi 🙂

  2. Nird dit :

    Bonjour,

    Je suis un débutant sur Linux.
    J’ai commencé à suivre ce tuto et quand j’édite : /etc/tstab j’obtiens le message suivant : bash: /etc/fstab: Permission denied
    Que dois-je faire ? Qu’est-ce que je fais mal ?

    Merci d’avance

  3. Guygoye dit :

    Bonjour,

    Je suis sous Fedora 28 et j’ai suivi pas à pas ton tuto et lorsque je monte le disque, j’ai ceci:

    sudo mount /media/freebox
    mount error(112): Host is down
    Refer to the mount.cifs(8) manual page (e.g. man mount.cifs)

    J’ai mis dans le fstab la bonne adresse IP de ma freebox server.

    Avez vous une idée de ce qui cloche? Dans le fichier credential j’ai laissé le user vide.

    Comme je suis débutant dans ce genre de manip’ il y a peut être quelque chose que j’ai loupé.

    • admin dit :

      Bonjour,

      Oui il faut ajouter une option de montage supplémentaire afin de forcer l’utilisation de smb version 1. De mémoire l’option à rajouter est vers=1.0

      En fait la Freebox utilise samba version 1 tandis que votre PC utilise une version plus récente (probablement la v3) ce qui est forcément incompatible 😉

      • Guygoye dit :

        Bonjour merci, avec un peu de recherche dans le man mount.cifs, j’avais fini par trouver le paramètre. Le disque dur est monté correctement. votre tutoriel,est très simple et complet même pour moi un novice du serveur samba 🙂

        Le gid est censé être le user du PC ou du serveur,? j’ai mis la valeur 1000 par défaut est ce la bonne?

        Voici la ligne ajoutée au fstab :

        //IP_FREEBOX/Disque\040dur/ /home/guillaume/freebox cifs _netdev,rw,iocharset=utf8,uid=1000,gid=1000,credentials=/home/guillaume/freebox.credentials,sec=ntlmssp,file_mode=0777,dir_mode=0777,vers=1.0 0 0

        Bonne soirée

        • admin dit :

          Pour l’UID il s’agit d’un utilisateur local du PC (par exemple guillaume), idem pour le groupe, il faut que ça soit un groupe existant sur le PC.

          Les utilisateurs et groupes sont affichés dans les fichiers suivants :

          cat /etc/passwd
          cat /etc/group

          En gros les paramètres UID et GID permettent de définir les droits sur le partage que vous souhaitez monter. Lorsque le partage est monté, si vous faites un « ls -l », vous devriez voir l’utilisateur et le groupe que vous avez défini comme étant les propriétaires, et avec les droits de lecture et écriture (rw)

  4. Guygoye dit :

    Bonjour,

    Je suis sous Fedora 28 et j’ai suivi pas à pas ton tuto et lorsque je monte le disque, j’ai ceci:

    sudo mount /media/freebox
    mount error(112): Host is down
    Refer to the mount.cifs(8) manual page (e.g. man mount.cifs)

    J’ai mis dans le fstab la bonne adresse IP de ma freebox server.

    Avez vous une idée de ce qui cloche? Dans le fichier credential j’ai laissé le user vide.

    Comme je suis débutant dans ce genre de manip’ il y a peut être quelque chose que j’ai loupé.

  5. Guygoye dit :

    Bonjour,

    Je reviens à nouveau vers vous, j’ai suivi la même procédure sur mon Raspberry Pi sous Raspbian.
    Le montage se fait bien mais pas automatiquement au redémarrage. Je suis obligé de le remonter manuellement, ce qui ne devrait pas être le cas avec le fstab…
    Avez-vous une idée du pourquoi du comment?

    Merci d’avance

  1. 9 août 2016

    […] Le site a migré ! Retrouvez nous ici : https://www.inzecloud.net/index.php/2015/04/06/linux-acceder-au-disque-dur-de-la-freebox-sous-linux-… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :